Hydraform

Un plan pour la paix, le relèvement et le développement

Après le silence des armes en 2006, le gouvernement ougandais a établi une stratégie post-conflit appelée le Plan de paix, de relance et de développement (PRDP). Au fil des ans, de nombreux projets ont été lancés et achevés avec la participation d'Hydraform

Détails du projet

Un plan pour la paix, le relèvement et le développement

Après le silence des armes en 2006, le gouvernement ougandais a établi une stratégie post-conflit appelée le Plan de paix, de relance et de développement (PRDP). Au fil des ans, de nombreux projets ont été lancés et achevés avec la participation d’Hydraform.

Dans le cadre de la stratégie du PRDP, Hydraform a offert une opportunité innovante de traiter de nombreux points du plan du gouvernement, qui a été conçu spécifiquement pour soutenir les domaines clés suivants:

•  renforcer l’Etat
  reconstruire et autonomiser les communautés
  revitaliser l’économie
  consolidation de la paix et réconciliation
  secours et assistance en cas de catastrophe.

Le plan comprenait également l’élimination de la menace terroriste pour la stabilité, la construction de routes de sécurité et d’accès, l’eau, la relance et le renforcement de l’éducation, les secours d’urgence, la santé et la vaccination, l’agriculture pour la sécurité alimentaire et la génération de revenus ainsi que la rééducation et l’orientation des esprits et des cœurs de la population vers la paix et le développement plutôt que vers la guerre.

Un exemple typique concerne les glissements de terrain provoqués par de fortes pluies au début de 2010 qui ont déplacé plus de 4 000 personnes en peu de temps. Le Bureau du Premier ministre (OPM) en Ouganda, qui est responsable de la gestion des catastrophes, a réagi d’une part en relocalisant les personnes affectées dans une zone géographique plus stable, et d’autre part en mettant en œuvre un plan de logement.

Étant donné que l’OPM avait déjà utilisé le système de construction Hydraform dans d’autres projets d’intervention du gouvernement, c’était un choix naturel ici aussi. Sous la direction d’Hydraform, la société ougandaise G1 Group Ltd a exécuté le projet de construction de plus de 60 maisons. Étant donné que les machines Hydraform resteront dans la communauté une fois le projet terminé, l’entrepreneur a été mandaté pour former différents groupes de jeunes à la production de blocs et aux compétences artisanales pendant la phase de construction du projet. L’idée est de donner aux membres de la communauté sans emploi la possibilité de poursuivre la production et la construction de blocs commerciaux bien après la fin des secours d’urgence.

Shopping Basket